Envie de participer ?

Coupe du Rhône - BORDS DE SAÔNE, bien trop fort pour MONTCHAT (Footengo69)

Publié il y a 5 ans par

Coupe du Rhône - BORDS DE SAÔNE, bien trop fort pour MONTCHAT (Footengo69)

Le FC Bords de Saône l'a enfin gagné, cette coupe du Rhône. Les joueurs de Pascal Rousset s'étaient inclinés la saison passée contre l'AS Lyon Duchère B. Ils ont cette fois étrillé l'AS Lyon Montchat. Un cinq à zéro sans contestations.

 

 
Le FC Bords de Saône a attendu 40 minutes avant de commencer son récital
Le FC Bords de Saône a attendu 40 minutes avant de commencer son récital
Une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne. Le FC Bords de Saône avait décidé de faire mieux que ce dicton, et a pris le beurre et l'argent du beurre lors de cette finale de coupe du Rhône. Face à l'AS Montchat Lyon, les finalistes malheureux de la saison passée ont été plus que bienheureux en gagnant cinq à zéro. Une victoire écrasante, mais qui a mis toute de même une mi-temps à se construire. 
Ou plutôt quarante minutes. Quarante minutes où la troupe de Michel Luis-Perreira a tenté de mettre les ingrédients nécessaires pour cuisiner son adversaire. Comme dans un restaurant, l'AS Montchat Lyon fait preuve de patience, tout ça à feu doux. Un peu trop doux d'ailleurs, puisqu'à part avoir une possession supérieure à l'adversaire, il ne se passe pas grand chose devant le but de Bords de Saône. Les fours s'allument doucement de part et d'autre du terrain. 
Mais le chef étoilé du jour se trouve plutôt sur les bords de Saône. Pas si loin de Paul Bocuse et de son auberge, Alexis Gonzalez offre des petits fours régulièrement. Dans le premier quart d'heure, c'est avec la tête que le buteur maison sert des sucreries par deux fois à Konté, qui les repoussent. La bonne recette est finalement trouvée à cinq minutes des citrons. Sur une touche de Padilla, Raynaud sert de parfait second et prolonge de la tête sur Gonzalez. Suite à un contrôle orienté de la poitrine, le buteur arme une puissante demi-volée dans un angle fermé qui vient se loger sous la barre (1-0, 39ème). Un "café-crème" à la sauce hollandaise tant cela rappelle un certain Marco Van Basten... Une patate chaude qui brûle la langue de l'AS Montchat Lyon, les Lyonnais du 8ème cédant à l'énervement juste avant la pause.
 
 

"CAUCHEMAR EN CUISINE" POUR L'AS MONTCHAT LYON

Montchat a eu le pied sur le ballon en première période, mais a déjoué après la pause
Montchat a eu le pied sur le ballon en première période, mais a déjoué après la pause
Au vu de la première période, l'espoir est de mise pour les champions d'Excellence. Mais comme tout bon cuistot, le chef est de partout. Quand Gonzalezest lancé dans la surface, il ne lui faut qu'une frappe croisée pour faire monter les oeufs en neige, et inscrire un doublé (2-0, 46ème). Tout est trop rapide pour les joueurs de Montchat qui ont oublié de sortir leur attirail du parfait cuisinier. Six minutes après, Gonzalez veut ajouter la cerise sur le gâteau. Aibar en décide autrement et tacle le cuir au dernier moment. Mais après Raynaud, c'est cette fois Gizzi qui sert de parfait second, récupère et met sa patte au gâteau (3-0, 52ème). L'addition commence à être salée, et pourtant on n'en est qu'au plat principal. Gizzi veut être calife à la place du calife, et se met en évidence par deux fois. D'abord sur un coup-franc qui frôle le poteau. Puis sur une échappée en solitaire qui aurait fait fureur au Tour de France. Sauf que Konté n'a pas voulu décerner le maillot à pois à Gizzi, qui a dû se contenter de buter sur le goal. 
Mais le numéro 10 n'a pas dit son dernier mot et enfile son plus beau costume de serveur... Dermi déboule à droite, et trouve Gizzi tout seul dans la surface. Le joueur dribble le goal grâce à un contre favorable, et ressert sur un plateau Dermi qui conclue dans le but vide (4-0, 80ème). La marque des grands est de revenir au moment où l'attention est sur quelqu'un d'autre. Gonzalez reprend sa toque de grand chef, et offre son plus beau menu dans la surface. Dos au but, le buteur fait le show (ou chaud) avec quelques jongles. Ce n'est pas du goût de la défense de Montchat qui l'arrête dans son élan. Un penalty anecdotique qui permet à Mauvernay d'inscrire son nom à la carte des buteurs (5-0, 84ème)
Le chef Gonzalez et ses coéquipiers ont donc concocté un plat cinq étoiles pour cuire un AS Montchat Lyon bien tendre. C'est une coupe du Rhône (et de champagne) comme cerise sur le gâteau pour le FC Bords de Saône ! Du côté des ouailles de Michel Luis-Perreira, ça a été cauchemar en cuisine... 

Reportage de David Dufour (photos de Baptiste Congard)
 
 
LA FEUILLE DE MATCH 
Coupe du Rhône, finale
 
A Oullins, stade du Merlo, FC Bords de Saône - AS Montchat Lyon : 5-0 (1-0) 
Arbitres : Mustapha Aghbalou, assisté de Kamel Rabahi et Toufic Ameur 
Buts : Gonzalez (40ème, 46ème), Gizzi (52ème), Dermi (80ème), Mauvernay (84ème) pour le FC Bord de Saône. 
Avertissements : Massa (45ème +2), Biard (66ème), Kouvaney (75ème) à l’AS Montchat Lyon. 
FC Bord de Saône : Montoya, Padilla, Koffi, Belabhar, Pupier (cap), Barcel, Raynaud, Colletta, Gonzalez, Gizzi, Sebbah. Remplaçants : Konté, Mauvernay, Dermi. Coach : Pascal Rousset 
AS Montchat Lyon : Konté, Kouvaney, Desaty, Smiague, Aibar, Atchicanon (cap), Massa, Philippe Janon, Dauem, Biard, Haouchette. Remplaçants : Joubert Boitat, Lasqie, Fructus. Ent : Michel Luis-Perreira
 
 
FC Bords de Saône
FC Bords de Saône
 
 
 
AS Montchat Lyon
AS Montchat Lyon
 
 
 
Les arbitres
Les arbitres
toute l'association

Commentaires